Ne manquez pas les conversations d'experts sur l'avenir de la technologie et des relations humaines.

Réinventer le consentement électronique pour favoriser la diversité et l’inclusion dans les essais cliniques

septembre 29, 2022

Certains rapports suggèrent que près de 80 % des essais cliniques dans le monde ne parviennent pas à recruter suffisamment de patients à temps et que le taux d’abandon peut atteindre 19 %. Par conséquent, le développement d’expériences de consentement éclairé favorisant la compréhension des contenus, définissant les attentes appropriées et permettant une prise de décision éclairée, est un investissement judicieux.

Il est difficile d’atteindre les populations de patients adéquates et diverses pour les essais cliniques. Dès qu’ils sont contactés, les patients reçoivent une explication de ce qu’implique la participation à un essai. Cela leur permet de prendre une décision éclairée concernant l’inscription. Afin de garantir que ces personnes prennent une décision volontaire et suffisamment éclairée lors de leur participation à un essai clinique, il leur est demandé de lire les informations relatives au consentement éclairé et de signer les formulaires de consentement éclairé. Cependant, les informations relatives au consentement éclairé se présentent souvent sous la forme de plusieurs longues pages, difficiles à lire et truffées de jargon médical ou scientifique. Les patients et les soignants rapportent que cela leur paraît être des documents contractuels et intimidants.  

Faute d’une bonne compréhension du consentement éclairé par les participants potentiels, cela peut conduire à l’une des deux situations suivantes : 1) Les personnes ne se sentent pas à l’aise avec l’essai et ne s’inscrivent pas, ou 2) Elles pensent avoir compris le contenu, s’inscrivent, puis abandonnent car leur expérience ne correspond pas aux attentes fixées par le consentement éclairé.

Même s’il existe des solutions de consentement électronique pour la délivrance d’un consentement éclairé qui peuvent être plus pratiques pour les participants potentiels, nombre d’entre elles ne sont souvent rien de plus qu’une version numérisée des formulaires papier, et elles ne répondent pas toujours aux problèmes de compréhension. Les bonnes solutions de consentement électronique présentent une organisation de contenu simplifiée et hiérarchisée, ainsi que des composants audio et vidéo. Pourtant, il est possible de faire mieux. 

Tirer parti des éléments numériques familiers aux patients, déjà consommateurs par ailleurs, tel que décrit dans l’ICH-GCP et la Déclaration d’Helsinki, peut cependant grandement contribuer à faciliter la consommation, la compréhension du contenu et instaurer la confiance. Voici quelques exemples :

  • Des questionnaires interactifs pour aider les patients à vérifier leur compréhension du contenu
  • Expériences immersives de type jeu qui simulent certains aspects des processus et expériences des essais cliniques
  • Expériences guidées, y compris des interfaces conversationnelles, pour contribuer à l’explication des termes médicaux et fournir un contexte supplémentaire
  • Une application compagnon des essais cliniques proposant des mises à jour de consentement éclairé tout au long de l’essai dans le cadre d’une expérience facile à suivre et transparente

Un potentiel fascinant réside aussi dans l’exploitation du metaverse pour créer des expériences de consentement immersives où plusieurs modalités sensorielles sont mises en œuvre pour améliorer la compréhension et favoriser une meilleure rétention des informations. 

En fin de compte, repenser et réinventer les expériences de consentement pour les essais cliniques pourrait améliorer les taux d’inscription et de rétention en favorisant la facilité de compréhension et en renforçant la confiance des patients. Cela pourrait également contribuer indirectement à l’amélioration des résultats des essais cliniques en facilitant l’accès à une population de patients plus diversifiée. Pour toutes ces raisons, les organisations de sciences de la vie devraient intégrer la réinvention du consentement électronique dans leur stratégie d’optimisation des essais cliniques.

Chez Globant, nous avons créé des expériences attrayantes pour les patients, notamment un chatbot basé sur l’IA pour l’inscription des patients aux essais cliniques, qui permet d’accéder à des informations sur la maladie, les options de traitement, les options d’essais cliniques et le calendrier des activités impliquées dans l’essai. Nous avons également créé une expérience de type jeu pour aider à diagnostiquer les patients souffrant de dépression clinique et une interface conversationnelle pour aider les patients migraineux à comprendre leur état tout en fournissant aux cliniciens les résultats rapportés par les patients. Contactez-nous pour en savoir plus sur la manière dont nous pouvons vous aider à construire la prochaine génération de consentement électronique.

 

Articles Liés

Sujets tendances

Agile Organizations
Airlines
Data & AI
Finance
Globant Experience
Insights

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez les dernières nouvelles, les articles sélectionnés et les derniers faits saillants de notre part. Nous ne vous spammerons jamais, promis.

En savoir plus sur

Le Healthcare & Life Sciences Studio a pour but de réinventer l'écosystème du secteur des sciences de la vie grâce à des solutions tangibles axées sur la technologie. Globant vise à combler le fossé pour aider les organisations des sciences de la vie et des soins de santé à accomplir leur mission, consistant à fournir des innovations et des services plus rapidement et plus efficacement pour améliorer l'expérience des patients et les résultats.