Ne manquez pas les conversations d'experts sur l'avenir de la technologie et des relations humaines.

Les nouvelles technologies dans le secteur de la santé : les usages de la réalité augmentée, virtuelle et mixte

septembre 8, 2022

L’automatisation et les nouvelles technologies ne sont pas près de disparaître. De plus en plus de secteurs entrent dans l’ère du changement et celui de la santé ne fait pas exception. 

L’espérance de vie ne cesse de croître. L’espérance de vie moyenne dans l’Union européenne est de 77,8 ans pour les hommes et de 83,3 ans pour les femmes. La digitalisation du secteur s’avère donc désormais nécessaire pour répondre à la forte demande de services de santé.  

Suite à la crise du Covid-19, la menace que représente la saturation des soins de santé et l’importance de se tourner vers les technologies pour optimiser le service aux patients sont devenues manifestes.

Digitaliser le secteur de la santé bénéficiera à plusieurs autres secteurs.

D’une part, ce processus rationalise les procédures administratives en analysant des quantités massives d’informations grâce au Big Data.

D’autre part, il offre la possibilité d’effectuer des rendez-vous virtuels, empêchant ainsi la surcharge des systèmes de soins primaires et permettant aux travailleurs et aux personnes âgées d’effectuer des rendez-vous médicaux sans devoir se déplacer ni prendre de congé.

Les bénéfices ne s’arrêtent pas là. L’apport des technologies au secteur de la santé est bien plus ambitieux. Il accélère l’innovation médicamenteuse et la médecine de précision adaptée aux caractéristiques individuelles des patients.

De même, les utilisations de jeux vidéo pour la santé mentale ou les patients à mobilité réduite, d’applications encourageant à suivre des modes de vie sains et de simulations pour les personnes handicapées comptent parmi les nombreuses tendances de la digitalisation du secteur de la santé

Même si les technologies offrent des avantages, il est essentiel de ne pas déshumaniser les soins de santé. Une part très importante du rétablissement des patients hospitalisés est due aux soins prodigués par le personnel soignant.

De plus, certaines personnes ne sont pas à l’aise avec les technologies et trouvent difficile d’utiliser des appareils dans le cadre de leurs processus de traitement et de guérison.

Pour cette raison, il est crucial que l’exploitation des technologies dans le secteur de la santé se fasse en complément de l’apport humain.

Les nouvelles technologies dans le secteur de la santé : un changement de réalité

Parmi les technologies émergentes du secteur de la santé, il est tout particulièrement important de mentionner la réalité virtuelle (VR), la réalité augmentée (AR), et la réalité mixte (MR), qui sont à la pointe des innovations de ces dernières années.

Selon la Carte des tendances créée par Funció TIC Salut Social, en 2019, 25 % des centres de santé utilisaient la réalité virtuelle, 14,2 % comptaient intégrer la réalité augmentée et 8,9 % utilisaient la réalité mixte.

Ces technologies permettent d’effectuer de nouveaux diagnostics, de prodiguer des soins aux patients, d’offrir de nouvelles options de formation au personnel médical, d’élargir les horizons de la médecine traditionnelle et d’atteindre des objectifs inconcevables il y a encore quelques années.

L’importance qu’elles revêtent désormais est telle que, d’ici 2025, la réalité virtuelle et la réalité augmentée en Europe devraient valoir 2 893,1 millions de dollars. En 2018, cette valeur s’élevait à 311,6 millions de dollars. Ces ressources ont donc connu une croissance exponentielle.

À ce jour, les rendez-vous à distance font partie des utilisations les plus répandues de la technologie dans le secteur de la santé. La pandémie a contraint le secteur de la santé à mettre en place des rendez-vous virtuels, qui sont depuis devenus permanents en raison des nombreux avantages qu’ils offrent.

Les rendez-vous à distance réduisent les listes d’attente des spécialistes et évitent les engorgements des soins de santé causés par des rendez-vous ne nécessitant pas de consultation en présentiel.

Cependant, les rendez-vous susmentionnés s’avèrent très efficaces pour examiner les patients, contrairement aux rendez-vous virtuels. 

La réalité virtuelle et la réalité augmentée changent la donne en offrant aux médecins un aperçu plus précis de leurs patients et une vision plus détaillée de leurs pathologies.

Toutes ces technologies émergentes sont annonciatrices des tendances futures qui changeront la santé physique et mentale de nombreux individus. 

Que se passerait-il si les professionnels de la santé pouvaient simuler des situations à haut risque pour augmenter leurs chances de réussite une fois en condition réelle ? Et que se passerait-il si les patients handicapés pouvaient retrouver leurs capacités grâce à la rééducation virtuelle ?

Les mises en application de la réalité virtuelle

ont fait leurs preuves depuis des années, notamment dans le domaine des jeux vidéo. Toutefois, son utilisation dans d’autres secteurs a connu une croissance exponentielle, notamment dans celui de la santé.

La réalité virtuelle est une représentation d’un environnement simulé avec lequel une personne peut interagir via une expérience en trois dimensions. 

Jusqu’à récemment, peu de recherches approfondies avaient été menées concernant les mises en application de la réalité virtuelle dans le domaine de la santé. Cela n’est plus le cas aujourd’hui.

L’utilisation de la réalité virtuelle par les médecins dans le secteur de la santé

Selon le Rapport sur la réalité virtuelle en Espagne (Informe de Realidad Virtual en España), le secteur de la santé représente 12 % de l’ensemble des projets de réalité virtuelle en Espagne.

La raison principale est ses avantages majeurs, à la fois pour les patients et les professionnels de la santé. Les mises en application de la VR peuvent être divisées en cinq domaines principaux :

Traitements pour la santé mentale

La réalité virtuelle est souvent utilisée pour traiter les troubles de la santé mentale. Les psychiatres l’utilisent dans le cadre des thérapies par exposition en réalité virtuelle (VRET), qui s’avèrent extrêmement efficaces pour traiter les phobies, les troubles du déficit de l’attention et pour la gestion du stress.

Concernant les phobies, la réalité virtuelle permet d’exposer progressivement les patients aux facteurs qui déclenchent leurs peurs, tout en les rassurant, car ce qu’ils vivent n’est pas réel.

La VR peut également constituer une part du traitement des patients souffrant de stress ou de dépression. La réalité virtuelle permet de créer un environnement idéal pour la méditation. Il s’agit également d’une option de traitement pour les patients souffrant de certains troubles, tels qu’un syndrome de stress post-traumatique ou un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH).

La réalité virtuelle s’est avérée efficace dans le domaine de la santé mentale en raison de sa praticité, de sa possibilité d’être personnalisée en fonction des besoins de chaque patient et parce que les patients la préfèrent à d’autres thérapies.

Rééducation des patients

La réalité virtuelle peut aider à rééduquer les patients handicapés ou ayant subi un AVC en les exposant à des situations qu’ils rencontreront à leur sortie de l’hôpital.

Concernant les patients en fauteuil roulant, la réalité virtuelle accélère la rééducation grâce à des systèmes de récompense, via l’interaction avec des environnements simulés pour apprendre à faire face à cette nouvelle réalité avant de l’affronter physiquement.

Il en va de même pour les personnes ayant perdu un sens, tel que la vue. Le patient peut ainsi interagir avec des scénarios virtuels au sein desquels le son est la principale caractéristique afin de s’adapter à sa nouvelle réalité. 

Diagnostic et traitement des maladies

Le domaine des diagnostics est l’un de ceux où la réalité virtuelle a le plus à offrir. Les technologies de VR effectuent des tests fonctionnels pour obtenir les données nécessaires à l’évaluation et au diagnostic précoces, en particulier dans le cadre des diagnostics des maladies neurodégénératives.

De tels tests fournissent aux professionnels de la santé des informations relatives à la gravité de l’état du patient sur lesquelles fonder leur diagnostic et l’adapter aux besoins individuels du patient.

Une fois que les médecins ont établi un diagnostic et opté pour un traitement, la réalité virtuelle peut continuer à atténuer la douleur ou à réduire la quantité d’anesthésie nécessaire en permettant au patient de s’abstraire plus facilement de la procédure.

Formation des professionnels de santé

La formation des professionnels de la santé est un autre domaine où cette technologie peut s’avérer bénéfique.

Les médecins peuvent utiliser la VR pour simuler des situations critiques afin d’évaluer la meilleure procédure à suivre, améliorant ainsi la formation des professionnels de santé sans mettre en danger la vie des patients.

Concernant les opérations à haut risque, l’exécution virtuelle répétée des procédures augmente les chances de réussite en condition réelle. Les médecins peuvent également utiliser la VR pour étudier les organes humains de manière détaillée.

La réalité augmentée gagne en popularité

Selon un rapport de GlobalData, le marché de la réalité augmentée devrait valoir environ 76 milliards de dollars d’ici 2030, dépassant ainsi celui de la réalité virtuelle. 

L’AR permet de visualiser l’environnement réel à travers un appareil, en ajoutant des éléments virtuels au sein de cette réalité physique. De nombreux individus connaissent déjà l’AR et celle-ci est même devenue l’un des piliers du métaverse. 

La réalité augmentée est également utilisable sur des appareils mobiles ou des gadgets, tels que les Google Glass, afin de visualiser l’environnement réel combiné à une superposition d’éléments virtuels.

Les médecins l’utilisent aussi pour localiser les veines en plaçant un appareil sur la peau qui présente l’emplacement exact des veines. 

De nombreuses autres mises en application ont déjà été lancées pour améliorer la qualité de vie des individus, notamment les localisateurs de défibrillateurs automatisés pour prendre en charge les problèmes cardiaques urgents, ou promouvoir la recherche sur le corps humain.

Réalité mixte : la fusion de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée

Enfin, il existe des cas d’utilisation de la réalité mixte, qui n’est autre que l’union entre la réalité virtuelle et la réalité augmentée.

Avec la popularité croissante de la VR et de l’AR, un hybride a été développé, au sein duquel des objets physiques interagissent dans un environnement virtuel. 

La réalité mixte utilise un appareil autonome pour développer un environnement en temps réel où les avatars et les objets virtuels interagissent avec les éléments physiques et les personnages.

L’une des mises en application les plus intéressantes de la réalité mixte est la possibilité de participer à des opérations partout dans le monde. Grâce à la reconnaissance de la vision spatiale, un médecin externe pourrait participer à une intervention via une recréation de la situation en temps réel. 

Les utilisations de la réalité mixte conviennent également à l’imagerie 3D, par exemple via des ultrasons permettant aux femmes enceintes d’obtenir des détails beaucoup plus précis sur leurs bébés, ou dans le cadre d’émissions en direct pour former des étudiants.

Conclusion

La réalité virtuelle, la réalité augmentée et la réalité mixte sont extrêmement prometteuses pour l’avenir de la médecine. 

Si les avancées réalisées jusqu’à présent sont d’ores et déjà incroyables, celles à venir le seront tout autant. 

Les avantages offerts par l’utilisation de ces technologies dans le secteur de la santé sont doubles : en plus d’améliorer la qualité de vie des patients, elles permettent également de sauver des personnes qui auraient été condamnées sans ces outils.

Des chercheurs et des experts en technologies de l’information et de la communication ont préparé le terrain. Nous devons maintenant observer comment les hôpitaux et les centres de santé exploiteront ces outils pour en récolter les fruits.La révolution des soins de santé en approche est captivante et stimulante pour les médecins, car elle permettra de sauver davantage de vies et d’améliorer la santé des patients.

Articles Liés

Sujets tendances

Agile Organizations
Airlines
Data & AI
Finance
Globant Experience
Insights

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez les dernières nouvelles, les articles sélectionnés et les derniers faits saillants de notre part. Nous ne vous spammerons jamais, promis.

En savoir plus sur

Le Healthcare & Life Sciences Studio a pour but de réinventer l'écosystème du secteur des sciences de la vie grâce à des solutions tangibles axées sur la technologie. Globant vise à combler le fossé pour aider les organisations des sciences de la vie et des soins de santé à accomplir leur mission, consistant à fournir des innovations et des services plus rapidement et plus efficacement pour améliorer l'expérience des patients et les résultats.